Citrons et sucreries

11 novembre 2016

Léonard Cohen.

Posté par Stan Alerion à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


01 novembre 2016

Aime moi

Prends moi dans tes bras

J'ai peur

J'entends des bruits de bottes

La folie de ceux qui nous gouvernent

Pourtant le grillon qui chante

Tes yeux qui me regardent

La mélodie de ta voix

Je veux tout cela

Encore et toujours

J'ai peur

Dis moi que ce n'est pas possible

Serre moi fort

Et tout ces enfants abandonnés

ces migrants dont personne ne veux

Regarde moi dans les yeux

Regarde mes larmes

Dis moi que ce n'est pas vrai

Dis moi comment faire

On va lutter

On va résister

Aime moi, aime moi fort

Aide moi, Aime moi.

 

 

 

Posté par Stan Alerion à 22:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 octobre 2016

Tu sais je vais t'aimer. Moustaki, Maria Théresa.

Posté par Stan Alerion à 18:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 octobre 2016

Voyage vers l'éternité.

Ton poème, une invitation

Ferme Ezechiel, bâtiment du fond

Première échelle

Foin de l'année

Je me coucherai

Sous les tuiles disjointes

Qui offriront à nos yeux impatients

Le bleu étoilé

D'un voyage vers l'éternité.

Tant de barreaux sous mes jambes tremblantes

Me coucher à côté de toi

Ta main doucement dans ma main

Silence, juste un léger soupir

La douceur de ta peau

Des mots caresses

Plus ceux que l'on écrit

Ceux que l'on dit

Trouble, sensualité

Regard vers l'éternité

Admirer ensemble

Lenteur, désir

Murmures

Nos corps qui se rapprochent

Voyage vers l'éternité.

 

 

 

Posté par Stan Alerion à 16:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Les pilules pullulent

Sur les conseil de Margimond, j'ai décidé de participer à l'atelier d'écriture en ligne http://miletune.over-blog.com/. Voici ma première participation (voir les consignes sur le blog):

 

Les pilules pullulent

Pour les rotules

Les piqûres de libellules

Les allergies aux plumes

Pour les pustules

Pour ceux qui flatulent

Pour ceux qui capitulent

Pour les somnambules

Contre les scrupules

Contre les tarentules

Et la canicule

Mais je l'avoue,  quand la chouette hulule

Et  l'indien cueille des russules

Je manipule les molécules.

 

 

Posté par Stan Alerion à 16:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


02 octobre 2016

Pose ta main sur ma joue !

Énergumène

Énergie humaine

De rire en rifs j'écoute des sons, désarçonné par les aigus orgasmiques

Éclectiques

Électriques

Sensations surnaturelles

J'élabore des scénari sans rapport avec l'esthétique des amphores

Exogène

Oxygène

Passion passagère

Exaction paysagère

L'analyse des résultats montrent que la fleur effleure l'erreur et meurt

Velouté

Volupté

Gestes désordonnés du somnambule

Mouvance extravagante

Déshabituer la routine

Sortir de l'ornière

Le funambule déambule sans souci de l'équilibre des roturières

Pose ta main sur ma joue !

 

 

 

 

 

Posté par Stan Alerion à 17:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

17 septembre 2016

Monde endormi.

Je ne sais pas si Tiburce s'est perdu mais il a eu du mal à trouver le chemin pour m'apporter ce texte...

Assis sur un banc, j'écoute les desiderata du dératiseur. Il m'explique la loi d'arain des rats, me raconte toute l'humilité qu'il faut dans les caves et ce qu'il faut déployer comme ruse quand le rat fuse. Mais son rêve ce n'est pas de tuer des rats. Le dératiseur rêve d'étoiles sur les toiles. Peindre des étoiles ! Il aimerait poser son chevalet dans la nuit, et sur un air d'opéra, éclairer un ciel sombre de milliers de petites étoiles brillantes ! Mais le dératisateur a peur de la nuit. C'est pour cela qu'il veut des étoiles partout ! Partout des millions d'étoiles qui éclairent la nuit. Partout des étoiles qui tuent sa peur ! Peur, terreur, aigreur, malheur...Trouver la lumière, le dératiseur veut trouver la lumière alors il peint des milliers de ciels étoilés pour éclairer le monde endormi.

Posté par Stan Alerion à 15:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

08 septembre 2016

Mokaiesh Lavilliers

A écouter, à voir: terrible, fort, émouvant ! Cliquer sur la phrase précédente !

Posté par Stan Alerion à 14:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 septembre 2016

Tiburce.

Envie de renouveau sur mon blog. Mais c'est difficile de sortir d'une routine d'écriture un peu grippée, un peu sclérosée un peu ronronnante. Alors j'ai fait appel à un ami. Tiburce. C'est le nom de mon ami. Je lui ai demandé de se promener dans les méandres de mon cerveau, sans boussole, sans GPS, sans carte et, de circonvolutions en neurones, de matière grise en matière blanche, de thalamus en hippocampe de trouver des histoires, des mots, des couleurs, des sons pour donner à ce blog un nouveau souffle. Tiburce vient d'entamer son expédition...j'attends.

Posté par Stan Alerion à 15:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]