Citrons et sucreries

03 avril 2021

Hugo.

Je vais juste t'offrir quelques mots

Te dire combien tes rires me bouleversent

Combien ta petite main dans le mienne

M'emmène loin si loin vers le bonheur

Et courir, sauter, faire des bêtises

Et rire et vivre

Peut-être le temps qui s'arrête

Et voir ta maman, ma fille, sourire

Aimer ces moments

Les aimer si fort

Et laisser mes larmes couler quand j'écris ces mots.

 

 

 

Posté par Stan Alerion à 14:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


28 février 2021

Impudeur

Au cocon chaud et douillet

Que l'hiver apportait

A nos corps enlacés

Dans une ombre malicieuse

Succède l'impudeur du printemps,

Ses lumières douces et caressantes

Qui enivrent la nudité  de nos amours.

 

Posté par Stan Alerion à 15:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 février 2021

Perdu dans la brume.

J'ai des scrupules 

Quand je fabule

Dans ma bulle

Mes conciliabules

Avec la Lune

Emoustillent ma plume

Mais j'écris

Pour des prunes

Perdu dans la brume

Même pas brune

J'articule

En silence

Des points virgule

Pour une libellule que j'adule

J'enveloppe une renoncule

Dans le tule

Et repars vers le tumulte.

 

Posté par Stan Alerion à 15:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 février 2021

Crime.

Petit retour dans les années 2014, pas nostalgie mais plutôt l'idée de ressortir des textes de la poussière.

 

Menotté

Ils m'ont emmené

Soupçonné interrogé

Les milices ont manifesté

Banderoles cris huées

Ma photo à la une

Mes poèmes en pâture

Mes mots pour toi pour elle pour vous

Dans la poubelle des voyeurs

Montré du doigt, banni,

Crime impardonnable

En alignant les mots

Je voulais tuer le temps.

 

Posté par Stan Alerion à 08:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2021

La légèreté

C'est une poussière

Peut-être une plume

Un silence

Quelque chose qui se pose

Sans qu'on y prête attention

Une caresse oubliée

Un effleurement

Un mot à peine soupiré

Un clignement d'oeil

Un souffle retenu

Les premières notes d'une mélodie

Un baiser léger

Une larme retenue

C'est le si peu

Le si frêle

Le si doux, le si tendre, le si caressant

C'est la légèreté qui me transporte si loin.

 

 

Posté par Stan Alerion à 13:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


26 décembre 2020

Garder ta main.

Je veux des mots durs

Je veux des mots tristes

Je veux des mots insensés

Des mots absurdes

Des mots dénués de sens

Des mots fades

Des mots crus

Des mots oubliés

Des mots râtés

Des mots désuets

Des mots idiots

Des mots abjects

Des mots pour ne pas te dire ceux que j'aurais dû te dire

Des mots pour ne pas te dire que ce soir là j'aurais dû garder ta main dans ma main.

Posté par Stan Alerion à 15:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Le temps qui nous sépare.

Et le temps a passé

Il a creusé encore

L'espace qui nous sépare

Tu es si belle

Et je suis si loin

Loin des douceurs

Loin des promesses

Que le temps m'interdit de te faire

Que je me suis toujours interdit de te faire

Même si ton sourire

Me laisse croire

Que le temps pourrait s'arrêter

Alors qu'il est assassin.

 

Posté par Stan Alerion à 14:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

11 décembre 2020

Virologue.

Le virologue virulent regule les virgules.

Posté par Stan Alerion à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 décembre 2020

Apprivoiser l'attente.

Mes idées élimées électrisent les lueurs tamisées de la remise et cela me tétanise. Je sais bien que l'amour est cerise et que même si la chanson est grise, ta chemise me grise, ton emprise m'électrise et le souffle apaisé de tes pas attise l'idée d'attendre, d'être tendre.Juste t'entendre et peut être sentir ton soupir léger effleurer mon impatience dans l'indécence insensée de l'inconstance des stances scandeés par mes sens qui palpitent. Puis un regard pour apprivoiser l'attente.

 

Posté par Stan Alerion à 15:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 novembre 2020

T'aimer

Dissonance

Démesure

Contresens

Détour

Fantaisie

Ecarts

Regards

Egards

Plus tard

Maintenant

Oser

Dépasser

Peut-être

Sûrement

S'évader

Divaguer

T'aimer.

Posté par Stan Alerion à 15:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]