08 février 2014

Le thé à la menthe

Le thé à la menthe fume Le chat lèche sa patte Quelques notes de jazz Tu n'es toujours pas rentrée Je ferme mon livre Je vais me coucher Le thé refroidit J'aurais tant aimé boire un thé avec toi.
Posté par Stan Alerion à 13:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2014

Colorise mes idées noires.

Ne pars pas Reste là cette nuit J'ai trop de noir dans ma tête Des enfants trop pauvres pour sourire Des soldats aux regards perdus Des femmes battues, violées, méprisées La misère La violence La désespérance Colorise mes idées Enchante les Habille les de la douceur de tes baisers Regarde les dans les yeux Enferme moi Dans l'égoïsme de nos caresses Etouffe les avec la force de notre amour.
Posté par Stan Alerion à 16:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 janvier 2014

Prends-les, souris moi !

Aller...arretons un peu avec les textes délirants, provocateurs et revenons à des choses plus douces ou pas...   Impuissance à répondre à pourquoi Impuissance totale vertigineuse colérique Ou coléreuse Mais un mot, des mots, les miens Te les tendre comme un sourire Espérer une sorte d'apaisement Te les tendre comme un témoin Dans une course de relais Témoin de l'espoir, Comme une petite île Isolée dans cet océan d'incompréhension D’inhumanité Des mots pour te dire Prends ce moment C'est peu c'est rien Mais c'est... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 14:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 janvier 2014

Un chemin.

Un chemin Cela ne sert à rien un chemin S'il mène quelque part Un chemin Cela doit mener nulle part De virage en vallées De vallées en vallons Le chemin s'invente Le chemin se crée Se détourne Retourne Vous êtes peut être arrivés Mais le chemin continue Il vous laisse là Et serpente Monte Grimpe Tourne Vire S’éloigne et se rapproche Un chemin Cela ne sert à rien un chemin S'il ne mène pas à l'infini.
Posté par Stan Alerion à 14:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2014

Le parvis de la vie.

Assis sur le parvis de la vie Envie d'en franchir le seuil Sans écueil et sans deuil Y célébrer le mariage de l'amour et du rire Communier à l'autel du plaisir Dans un désordre d'orgues désorganisées S'enivrer au calice des fils du vice Aimer, aimer toujours, aimer mille fois Aimer d'un seul amour Aimer l'amour Assis sur le parvis de la vie Ne pas franchir le seuil Se couvrir du linceul Des désirs d'illusion.
Posté par Stan Alerion à 15:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 janvier 2014

Chaleur d'un soir d'été

Soir d'été Paresse douce Fraîcheur de la rivière Ivresse légère La couleur dorée du vin blanc Caresses tendres La lenteur des mains à peine posées Le temps qui s'écoule Moins vite que la rivière si calme Une gorgée de vin A peine quelques gouttes posées sur la langue Un sourire amoureux Qui dure Une brise infime Pas encore fraîche plus vraiment chaude Quelques mots échangés Dits à mi-voix Des yeux pétillants Les doigts qui s'entrecroisent Tant d'étoiles dans le ciel Le bruit de l'eau Des soupirs Le vin oublié Le dialogue des corps qui... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2014

La beauté de la nuit.

Juste avant que la nuit ne tombe Je voudrais déposer sur tes lèvres un baiser Dans cette lumière étouffée Juste avant que le jour ne sombre Prendre ta main doucement Entrevoir ton visage A peine éclairé Deviner ton sourire Je te voudrais dans mes bras Au moment de ce passage De l'infime lueur A l'obscurité naissante Puis célébrer ensemble La beauté de la nuit.
Posté par Stan Alerion à 15:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 janvier 2014

Marionnette.

Je ne suis pas marionnettiste Je ne sais pas manipuler La jolie danseuse Suspendue aux fils de l'artiste Et mes fils s'emmêlent Mais au fil des mots Je voudrais tisser pour elle Des fils de vie D'un souffle de chaleur Éveiller son âme La libérer du joug du joueur Apprendre ensemble A écouter un coeur qui bat Au fil des mots Au fil des sens.
Posté par Stan Alerion à 09:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 janvier 2014

La promesse d'une autre fois.

Ta voix Doucement Comme une respiration Comme un souffle Et la mer Au rythme de tes silences Sacralise cet instant suspendu Puis à nouveau Tes flots de paroles Juste Un peu plus que murmurés Et nos corps A peine séparés par le vent Encore fragilisés Par la force de l'étreinte Et tes mots Comme une musique Comme un cri A peine audible Qui me déchire Comme une infinie tempête. Je m'éloigne Sans te regarder Mais en ne voyant que toi. Dans ma tête, tes mots
Posté par Stan Alerion à 08:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 décembre 2013

Juste un mot

Je viendrai juste te dire un mot Pas de discours Pas de sermon Je viendrai juste te regarder dans les yeux Pas de baiser Pas de caresse Je viendrai juste avec mes regrets Pas de larme Pas de sourire Je viendrai juste sans prévenir Pas de fleurs Pas de poème Je viendrai juste te dire Calmement, sans te supplier: Attends !
Posté par Stan Alerion à 14:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]