10 décembre 2012

Te souviens-tu ?

Te rappelles-tu de cette route Un soir d'hiver Quelques flocons Nos rires, notre folie Des éclairs dans nos têtes Nous étions ailleurs Comme suspendus Nous Simplement nous Autour un décor Le monde pourtant Mais rien que nous Enivré simplement Du plaisir d'être ensemble Te souviens-tu de cette route De ce moment Unique Irréel Fantasmagorique Te souviens-tu de moi ?
Posté par Stan Alerion à 14:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 novembre 2012

Grand moment.

http://www.ina.fr/media/entretiens/video/I00013475/duo-charles-trenet-et-georges-brassens-le-grand-cafe-tout-est-au-duc-le-petit-oiseau.fr.html
Posté par Stan Alerion à 08:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2012

Oui au mariage homosexuel !

Je suis absolument pour le mariage homosexuel au nom de la liberté et de l'égalité, mais à tous Hétéro, Homo, Bi je dédie cette chanson qui est ce que je pense profondément:    
Posté par Stan Alerion à 19:16 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
21 octobre 2012

Paradis multicolores

Je voudrais juste entrouvrir mes lèvres Pour laisser passer ce souffle chaud Et quelques mots évanescents Quand de soupirs en caresses Tu m'emmenes hors de portée du monde En terre promise des paradis multicolores Où je t'épouse une nouvelle fois Pour l'alliance intense des sens.    
Posté par Stan Alerion à 17:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 octobre 2012

Poème de Chausson

C'était un air de violon, Un poème de chausson je crois Et tu partais Sans un mot Sans une larme. Un ailleurs plus chaud M'as tu dis. Ta silhouette s'éloignait Au son du violon Qui couvrait ma voix Et je voyais seulement Dans un infini ralenti Nos lèvres s'approcher Au temps de notre premier baiser Ta silhouette s'éloignait Dans cette si longue rue Et nos lèvres doucement doucement S'approchaient J'ai ressenti la douceur folle De ce moment suspendu Sa puissance inouïe Le crescendo du plaisir De bientôt toucher... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 21:37 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
24 septembre 2012

Dialogue

Le soleil quand on ne s'y attend pas La clameur feutrée des joies ensevelies Comme une naissance inattendue Un chemin qui s'ouvre vers là-bas Guidé par la douceur d'une main Tendrement emprisonnée Un silence bavard Comme une communion monastique Dans un cloître hédoniste Deux regards qui s'effleurent En douceur Dialogue à fleur de peau.  
Posté par Stan Alerion à 10:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2012

Café noir.

Et en plus il fait sombre Ton sur ton Il suffirait que je dégueule mes idées noires Pour uniformiser les non couleurs Du jour Pas l'ombre d'un rayon de soleil Juste un nombre infini d'ombres indéfinies Qui cernent mon discernement Il me reste quelques mots Qui vont mourir sur un écran blafard Au hasard du cafard Café noir            
Posté par Stan Alerion à 09:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2012

Enluminure

Repeindre l'azur Écrire dessus Les mots essentiels Enluminures épurées Dorées à l'air pur Pointillés devinés Epopée évoquée Désir des mots anodins Complicité de la simplicité Pour un message sans tapage Le voir éclater dans tes yeux Enluminure illuminée Simplicité magnifiée.      
Posté par Stan Alerion à 22:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 septembre 2012

Terre promise

Ce ne sont pas les mots qui me manquent Ce sont les sanglots qui les étouffent Pourtant je n'ai jamais voulu croire aux promesses Mais j'ai cru à tes sourires tes baisers et tes caresses Amoureux de l'amour J'ai aimé mon amour pour toi Un demi siècle sur terre Pour une atrophie totale De la conscience des realismes humains Inadapté, inapte, inepte J'ai pris un bateau Pour une terre que je croyais promise Et je pleure les êtres si chers Que j'ai laissé sur le quai.      
Posté par Stan Alerion à 16:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 septembre 2012

Le détour

Du beau chemin de notre amourJ'ai fais un petit détourPas un aller sans retourJuste un petit tourVers un sourireDes bras accueillantJ'ai fui l'impasseJe suis de retourTu as pris ma mainPour plus que je ne m'égare
Posté par Stan Alerion à 08:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]