15 octobre 2013

Sourire à tes yeux.

Avant le vent Au soleil couchant Tes mots savants Souvent J'aimais l'amour Sous tes reins Cachés enfin ! D'infinis riens Et tes mains Ici ou là Ici et là L'essence de mes sens Sans interdit Ta grâce et ton audace Ta danse m'enchante Voir ta danse sur mon corps Ton audace m'enflamme Fermer mes yeux Ta peau incendiaire Danse du feu Attendre encore Pyromane de mon corps Entier, offert, irradié Poser enfin ma main Sur ton désir incandescent Mêlé mon feu A ton feu Orage, éclair, tonnerre Me brûler à chaque... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 14:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 octobre 2013

Des hauts et des bas.

La vie ? Des hauts et des bas Des hauts qui font débat Des bas qui rendent KO  
Posté par Stan Alerion à 18:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 octobre 2013

Mots précieux.

Mots à usage unique Non recyclables Inusables ? Inaltérables ? Que deviennent nos mots d'Amour Ou d'Amitié, Ces mots que l'on prononce Comme s'ils n'avaient jamais existé Comme si on venait de les inventer Pour elle pour lui, Pour l'amante ou pour l'ami Pour l'amie ou pour l'amante Avec un sourire ou une larme, Ces mots uniques et éternels Ces mots à usage euphorique Sensationnel, sensoriel Émotionnel, Ces mots offerts comme un cadeau unique, Précieux rare; Que deviennent ces mots Que l'on enferme au fond de la... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 18:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 octobre 2013

Du vent

Je voudrais juste que le vent En messager zélé Souffle en bise légère Au creux de ton oreille Les quelques mots Que je lui ai confiés J'aimerais te voir remonter ton col De ce geste que j'aime tant Comme pour enfermer Dans la chaleur de ton cou Ces quelques mots d'amour.
Posté par Stan Alerion à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 octobre 2013

Gaël Faye

A écouter, et au delà de ce titre écouter son dernier album c'est très bon !  
Posté par Stan Alerion à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2013

Double sensualisation.

Une voix. Pas encore de mot. Si peut-être, Mais ne pas percevoir le sens des mots, Juste une mélodie. Un ton. Une sonorité. Un rythme. Cette voix qui parle au coeur, Qui parle à l'âme; Mais aussi au corps; Comme une musique. Sensation, émotion Frisson. Une voix qui emporte ailleurs Qui pénètre Qui s'intériorise. Et puis la voix porte des mots. Des mots tendres, Des mots-caresses, Des mots en couleurs, Des mots en ardeur, Des mots brûlant de douceur, Des mots pour les sens; Double sensualisation.
Posté par Stan Alerion à 15:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 septembre 2013

Liberté de penser

Belle pensée échappée, Belle idée Décalée désaxée. Où va la pensée libérée ? Envolée,oubliée Elle vogue, se dérobe Se pose, se repose Puis s'envole Idée en l'air Saisie au vol Destituée du statut D'idée délibérée.        
Posté par Stan Alerion à 11:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 septembre 2013

L'assassin assassiné. Julien Clerc.

Juste parce ce que j'entends ou lis en ce moment me fait revenir cette merveilleuse chanson en tête
Posté par Stan Alerion à 08:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 septembre 2013

La main d'un enfant

Et la main d'un enfant S'est glissée doucement dans la mienne Viens m'a-t-il dit si doucement Pourquoi restes-tu là Mes yeux se sont mouillés Et je l'ai suivi Vers le brouhaha des adultes Ne me lache pas Ne lui ai-je pas dit J'ai peur Il est parti joué Et j'ai joué à faire semblant.
Posté par Stan Alerion à 17:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 septembre 2013

Papa gagnant

Pourquoi j'ai eu envie de mettre ensemble ces deux immenses chansons ?  
Posté par Stan Alerion à 10:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]