13 janvier 2014

Le parvis de la vie.

Assis sur le parvis de la vie Envie d'en franchir le seuil Sans écueil et sans deuil Y célébrer le mariage de l'amour et du rire Communier à l'autel du plaisir Dans un désordre d'orgues désorganisées S'enivrer au calice des fils du vice Aimer, aimer toujours, aimer mille fois Aimer d'un seul amour Aimer l'amour Assis sur le parvis de la vie Ne pas franchir le seuil Se couvrir du linceul Des désirs d'illusion.
Posté par Stan Alerion à 15:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 janvier 2014

Le destin de la taupe modèle.

Dans son jardin Pas loin de la Seine C'est la taupe modèle. Toujours soignée Pelage impeccable, Elle fait son trou, Ne se défile jamais Tortille du derrière Pour creuser sa galerie. Elle avance dans le noir Soigne sa carrière Se couche quelques fois Pour mieux avancer après. Coup de pelle du jardinier, La taupe modèle Est emballée dans un magazine... Poubelle.
Posté par Stan Alerion à 16:24 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2014

Abd Al Malik. Bizet.

A écouter absolument, c'est extraordinaire !  
Posté par Stan Alerion à 18:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
08 janvier 2014

Chaleur d'un soir d'été

Soir d'été Paresse douce Fraîcheur de la rivière Ivresse légère La couleur dorée du vin blanc Caresses tendres La lenteur des mains à peine posées Le temps qui s'écoule Moins vite que la rivière si calme Une gorgée de vin A peine quelques gouttes posées sur la langue Un sourire amoureux Qui dure Une brise infime Pas encore fraîche plus vraiment chaude Quelques mots échangés Dits à mi-voix Des yeux pétillants Les doigts qui s'entrecroisent Tant d'étoiles dans le ciel Le bruit de l'eau Des soupirs Le vin oublié Le dialogue des corps qui... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2014

Idées noires.

Aujourd'hui c'est décidé, Je repeins mes idées noires En blanc.   Avec mon papier de verre Je frotte mes idées noires. Le noir des mes idées noires Résiste.   Il me faut un grain plus gros. Plus je ponce, Plus le noir de mes idées noires S'assombrit.   Acide. Il me faut de l'acide Pour diluer le noir de mes idées noires. Rien ne se passe Décidément l'acide n'y fait rien.   Repeindre en blanc mes idées noires, Directement, Sans enlever le noir.   De couches en couches Mes idées noires ... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 15:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 janvier 2014

La beauté de la nuit.

Juste avant que la nuit ne tombe Je voudrais déposer sur tes lèvres un baiser Dans cette lumière étouffée Juste avant que le jour ne sombre Prendre ta main doucement Entrevoir ton visage A peine éclairé Deviner ton sourire Je te voudrais dans mes bras Au moment de ce passage De l'infime lueur A l'obscurité naissante Puis célébrer ensemble La beauté de la nuit.
Posté par Stan Alerion à 15:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 janvier 2014

Marionnette.

Je ne suis pas marionnettiste Je ne sais pas manipuler La jolie danseuse Suspendue aux fils de l'artiste Et mes fils s'emmêlent Mais au fil des mots Je voudrais tisser pour elle Des fils de vie D'un souffle de chaleur Éveiller son âme La libérer du joug du joueur Apprendre ensemble A écouter un coeur qui bat Au fil des mots Au fil des sens.
Posté par Stan Alerion à 09:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 janvier 2014

La promesse d'une autre fois.

Ta voix Doucement Comme une respiration Comme un souffle Et la mer Au rythme de tes silences Sacralise cet instant suspendu Puis à nouveau Tes flots de paroles Juste Un peu plus que murmurés Et nos corps A peine séparés par le vent Encore fragilisés Par la force de l'étreinte Et tes mots Comme une musique Comme un cri A peine audible Qui me déchire Comme une infinie tempête. Je m'éloigne Sans te regarder Mais en ne voyant que toi. Dans ma tête, tes mots
Posté par Stan Alerion à 08:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 décembre 2013

Juste un mot

Je viendrai juste te dire un mot Pas de discours Pas de sermon Je viendrai juste te regarder dans les yeux Pas de baiser Pas de caresse Je viendrai juste avec mes regrets Pas de larme Pas de sourire Je viendrai juste sans prévenir Pas de fleurs Pas de poème Je viendrai juste te dire Calmement, sans te supplier: Attends !
Posté par Stan Alerion à 14:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
07 décembre 2013

Concerto

Au moment précis Où la violoniste Eloigne si lentement L'archet des cordes Juste dans ce silence Qui précède le tapage Des applaudissements Quand ce silence Est encore un son Qui envahit nos têtes Et nos coeurs Juste à ce moment précis Où l'émotion qui nous a envahi Se "paroxise" Juste à ce moment Je voudrais cueillir Sur ta joue Cette larme Et la garder à jamais.  
Posté par Stan Alerion à 18:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]