28 octobre 2018

Résister quand même.

Le problème, c'est que les fascistes arrivent au pouvoir par les élections,  comme avant Comme avant les fours crématoires Le problème c'est que les homosexuels sont tabassés dans la rue, comme avant Le problème c'est que les juifs sont tués dans leurs synagogues, comme avant Le problème c'est que les migrants sont repoussés de partout, comme avant Le problème c'est que l'avortement redevient illégal, comme avant Le problème c'est que tout le monde a peur de l'autre, comme avant Le problème c'est que les riches sont... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 14:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 octobre 2018

La couleur des hivers.

Des cimes Des arbres Dessine les cimes des arbres Décime les arbres Tue nos racines L'estime des arbres J'estime que l'on glisse, que l'on se hisse Vers le néant A quoi destines-tu les arbres A quoi destines-tu ton destin Assassine, assassine Précipite-nous dans les abysses Coulisses des précipices sans interstices Et plus personne ne connaîtra La couleur des hivers Qui irradie les délices des printemps.  
Posté par Stan Alerion à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 octobre 2018

Vivre en paix.

Il faut que je me fabrique Les clés des prisons Que je me construis Il faut que je programme Mon GPS pour sortir des impasses Dans lesquelles je m'enferme Il faut que je brûle les recettes Que je croyais adaptées A mon coeur enflammé Il faut que je me résigne Il faut que je me surpasse Il faut que je me dépasse Le chemin devient si étroit Qui mène à l'issue finale Et je n'ai toujours pas trouvé La bonne carte Qui me fera sortir de moi-même Pour vivre en paix.    
Posté par Stan Alerion à 15:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 octobre 2018

Montserrat et Freddie

Musique, Montserrat et Freddie. Ma main dans ta main, Nus entre ici et l'imaginaire Nos pensées portées par la profondeur des sons Par la légéreté de l'au delà de l'art, Transportés, Transposés, Transpercés. Nos corps aux sons des voix, Devoyés Flottent Au rythme de nos âmes Emportées, Elevées Epousées. Nos corps, nos pensées, notre désirs fusionnent dans une apesenteur élégiaque Pour exploser dans une chorale d'assonances insensées.        
Posté par Stan Alerion à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]