Comment te dire ?

Je ne te connais pas.

Enfin, si je te connais si bien !

Nous ne nous sommes jamais touchées

Autrement qu'avec nos mots.

Tant de frissons, tant de douces sensations.

Caresses épistolaires,

Trouble,

Ce trouble si fort et si profond.

Nos corps abandonnés aux mots.

Sensualité, vertige,

Échange d'émotions,

Conjugaison de sensualités.

Des je t'aime à demi mots,

Des reviens moi vite,

Des attentes d'écrits,

Des mots sourires,

Des mots soupirs, 

Des mots caresses.