29 novembre 2015

Mon cadeau pour toi.

Je n'ai rien à t'offrir, Que quelques mots. Je les veux frissonnants, Je les veux caressants. Avant de les écrire Ils ont parcouru en moi Les chemins enivrants Des ellipses papillonantes, Ils m'ont troublé, Ils ont murmuré à mon oreille, Ils ont soupiré doucement Comme un souffle de désir, Comme un souffle de plaisir, Léger, un début, une promesse. Alors, Seulement à ce moment là, Je les écrirai pour toi Ces mots d' ivresse, Mon cadeau pour toi.  
Posté par Stan Alerion à 15:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 novembre 2015

Délice.

Des lys Posés ici ou là Ce bâton de réglisse Que tu suces Assise ici Hélas Senteur d'anis Douce Quelques alysses Des sons sans artifices Tu bouges Souplesse, lenteur Tes pas vers moi Exquise esquisse d'esquive Puis tu es là Délice.    
Posté par Stan Alerion à 11:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 novembre 2015

François Morel

Tout est dit  Le billet de François Morel : "Ne renoncer à rien" par franceinter
Posté par Stan Alerion à 09:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 novembre 2015

Paul Eluard

J'aurais aimé écrire des mots puissants, sensibles, ciselés, des mots d'amour pour les gens tombés au champ d'horreur. J'aurais aimé dire mon dégoût, ma révolte, ma peine, ma peur. J'aurais aimé tendre mes mains, pleurer, crier, venger, prendre les armes, partager mes larmes. J'aurais voulu serrer le monde entier dans mes bras, croire qu'un enfant ne pourra jamais devenir un bourreau, croire que demain...croire que demain...mais je n'y arrive pas alors je pense à Eluard. 
Posté par Stan Alerion à 15:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 novembre 2015

Nos soupirs

Et mes soupirs se posent sur tes soupirs Comme le souffle d'un dialogue Inspiré, expiré Par le langage de nos mains De nos corps en écoute Nos soupirs qui se confondent Se répondent S'attendent Se calment et s'amplifient Nos soupirs qui se disent qui se dictent Le chemin de nos envies sensualisées Nos soupirs qui attisent La lumière de nos sensations étoilées Nos soupirs Qui se paroxisent Se calment Et se sourient. 
Posté par Stan Alerion à 18:09 - - Commentaires [9] - Permalien [#]