27 juin 2014

Vibration érotique.

Quelques notes de piano Nos lèvres  Un mouvement infiniment long Infiniment lent Une douceur voluptueuse Presque douloureuse L'attente si forte Pourtant L'infini plaisir de l'attente Comme des caresses intérieures Irradiantes Un arc en ciel sensuel Qui déploie de plus en plus ses couleurs Jusqu'à ce que nos lèvres Se touchent Doucement Embrasement des sens Le piano toujours Le violoncelle comme une vibration érotique.        
Posté par Stan Alerion à 19:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

27 juin 2014

Souffle léger.

Un souffle léger Pousse mes mots Jusqu'aux contrées mystérieuses De ton esprit sinueux. Ils sont faits pour toi Taillés sur mesure Cousus de sons précieux, Juste pour toi. Pour épouser les formes insidieuses De tes pensées virevoltantes. Mes mots Pour que se conjuguent, Au moment où mes émotions Feront naître tes émotions, Nos désirs épistolaires.      
Posté par Stan Alerion à 12:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2014

Effet d'F

Des flagorneries fastidieuses Du foutriquet phallocrate Aux fariboles frivoles Du faquin fustigé La fange fourbe Des faussets flavescents Falsifie avec fatuité Les fifrelins phosphorescents. Faussaires folliculaires Et fantaisies fallacieuses Phagocytent ainsi fugacement L'éphémère ferveur Des farfadets fulminants.    
Posté par Stan Alerion à 17:32 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
13 juin 2014

Licencieux

Homme désespéré Par visages crispés Cherche désespérément Sourires Ou même sourire Un seul suffira Dans ce monde de pénurie Je voudrais voir Des lèvres s'arrondir Vers le haut Et ainsi irradier de joie La rue engoncée dans sa tristesse Je veux rencontrer un sourire Pour lui répondre Et partager cet acte si unique Avant de m'enfuir avec lui Et éviter ainsi les poursuites Pour attentat à la pudeur Sourire dans notre monde Est un acte licencieux        
Posté par Stan Alerion à 19:22 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
11 juin 2014

Limonade frappée.

Limonade frappée Bulle explosive Tentative d'invasion Menthe démente Arraisonner la déraison Acidité sélective Sagacité Limonaire désarticulé Pantin érectile Accordéon désaccordé Citron athée Caresse éphémère Détresse Noyade explosive Démon salvateur Odeur d'orange Grange étrange Trêve des rêves L'envers du verre.
Posté par Stan Alerion à 19:09 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2014

Mots crus.

Utilisation accrue De mots crus, Moi si assidu Aux mots doux. Ces mots la S'adoucissent-ils A la chaleur intense Des corps en effusion ? Où attisent-t-ils L'incandescence des sens ? Mots crus ou mots doux, Mots doux et mots crus. Mot doux pour la décrue ? Mots crus pour le redoux ? Juste des mots secrets Pour des voyages au delà des mots.        
Posté par Stan Alerion à 17:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 juin 2014

Lette ouverte aux pisse-vinaigre.

Je ne résiste pas à l'envie de remettre ce texte un peu dur je le reconnais mais que j'avais écrit dans des circonstances particulières: J'avais proposé un poème pour un site de poésie qui ne publie les écrits qu'après avis d'un comité de lecture. Mon texte a été refusé, ce que je peux accepter sans difficultés, mais avec un avis très dur voire méchant. Les poèmes publiés sur ce site étant des poèmes proprets et académiques, j'avais commis ce poème que je leur ai bien sûr proposé à la publication. Je tiens à préciser que je respecte... [Lire la suite]
Posté par Stan Alerion à 15:16 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
05 juin 2014

Déo

Je me débats avec mon déo Eclats de déo sur mon haut Gros dégats sur mon égo Il n'y aura pas de duo A bas le héros !        
Posté par Stan Alerion à 09:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 juin 2014

Poésie.

Ce matin en lisant le très beau livre de Milan Kundera "La fête de l'insignifiance", et en particulier ce passage plein d'humour et de malice: "il s'était alors promis de l'ouvrir le jour de son anniversaire pour fêter avec ses amis sa gloire, la gloire du très grand poète qui, grâce à son humble vénération de la poésie, avait juré de ne jamais écrire un seul vers." Ce matin donc je me suis dis que vraiment je n'aimais pas la poésie !
Posté par Stan Alerion à 08:33 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :