23 novembre 2013

Pour la poète aux mots sombres.

A toi la poète aux mots sombres Que je ne connais Que pas les sons métalliques Des espoirs désabusés, A toi dont les mots Posés comme des couperets Sur le billot de la vie suspendue Comme une douleur lancinante, A toi, je veux dire Que mes mains tendues Mon goût pour tes mots Ma joie d'écouter ta musique  Sont une vérité simple Une sincérité pure Sans calcul En toute liberté.      
Posté par Stan Alerion à 15:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

01 novembre 2013

Macadam

Une ruelle ? Une passerelle ? Une avenue ? Un boulevard ? L'autoroute ? Je ne te connais pas, Je ne sais pas la quantité de macadam Qui nous sépare Existes-tu ? Au bout d'une rue ? De l'autre côté de la mer ? Quand je t'aurai trouvée J'oublierai moteurs et péages Trottoirs, piétons Et bruits de la ville Pour prendre ta main Sur un chemin aux parfums de fleurs Et partir au-devant de nous-mêmes.
Posté par Stan Alerion à 19:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 novembre 2013

Le génie de François Morel.

Cela ce passe de commentaire c'est absolument génial, intelligent, émouvant, François Morel quoi. Le billet de François Morel: C'est pour qui la... par franceinter
Posté par Stan Alerion à 11:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]